carburant du futur

Les raisons pour lesquelles l’hydrogène est le carburant du futur

Les piles à combustible à hydrogène utilisent l’hydrogène sous forme de gaz dans un processus électrochimique qui combine l’hydrogène et l’oxygène pour produire de l’énergie électrique et de l’eau. Le système inverse de l’électrolyse, qui produit de l’hydrogène et de l’oxygène « vert » à partir de l’eau, peut utiliser diverses ressources énergétiques renouvelables (vent, vagues, soleil) pour produire de l’hydrogène sous forme de gaz pour la production d’énergie renouvelable.       

Afin de produire un système électrique sûr, résilient et décarboné, la production et le stockage en vrac de l’hydrogène joueront un rôle nécessaire pour équilibrer l’offre intermittente d’énergie provenant de sources renouvelables et les besoins des utilisateurs finaux (l’essence pour les transports). La technologie de l’hydrogène présente un certain nombre d’avantages par rapport aux autres sources de puissance. L’hydrogène reste une alternative écologique aux combustibles fossiles et peut être utilisé pour fournir une force et une propulsion flexible et à haute densité pour le carburant du futur.

Source d’énergie propre

le carburant de l'avenir

L’hydrogène constitue une source d’énergie écologique par nature, aucun impact destructeur sur l’environnement tout au long de leur fonctionnement.

Contrairement à l’hydroélectricité ou aux biocarburants, la production d’hydrogène ne demande pas d’immenses surfaces terrestres.

Cela montre que l’hydrogène constitue une source de gaz non toxique, au gaz naturel et à l’énergie nucléaire, qui sont tous potentiellement dangereux ou difficiles à obtenir. La production de ce carburant du futur.

Hautement efficaces par rapport aux autres sources d’énergie

L’hydrogène est plus respectueux de l’environnement que de nombreuses autres sources d’énergie, ainsi que de nombreuses solutions d’énergie verte.

le carburant du futur

Cette efficacité de l’essence approuve la production d’une plus grande énergie par livre de combustible. Par exemple, une centrale électrique traditionnelle basée sur la combustion produit de l’électricité avec une efficacité de 33 à 35 %, contre jusqu’à 65 % pour les piles à hydrogène.

Il en va de même pour les voitures hybrides non rechargeables, où l’hydrogène utilise 40 à 60 % de la puissance du carburant du futur tout en réduisant de 50 % la consommation d’essence.  

Des émissions presque nulles

L’hydrogène comme étant un carburant du futur ne génère pas de gaz à effet de serre, contrairement aux origines des combustibles fossiles, ce qui réduit la pollution aérienne et rendre la qualité de l’air meilleure.

N’émettant presque pas de gaz, l’hydrogène ne libère plus de gaz à effet de serre, ce qui signifie qu’elles n’ont pas d’empreinte carbone pendant leur utilisation comme sur n’importe quelle voiture hybride.

Temps de charge rapide

Le temps de charge des unités d’énergie de l’hydrogène est extrêmement rapide, similaire à celui des moteurs à combustion interne classiques et nettement plus rapides que celui des véhicules électriques alimentés par batterie.

Alors que les moteurs électriques nécessitent entre 30 minutes et plusieurs heures pour se recharger, les piles à hydrogène peuvent être rechargées en moins de cinq minutes.

Ce temps de charge rapide permet aux véhicules à hydrogène d’offrir la même flexibilité en termes de carburant du futur que les voitures traditionnelles.   

Pas de pollution visuelle

Certaines sources d’électricité à faible teneur en carbone, comme l’énergie éolienne et les biocarburants, peuvent être une horreur pour les yeux.

Cependant, l’hydrogène n’est plus les mêmes exigences en matière d’habitat, ce qui signifie qu’il y a également beaucoup moins de pollution visible.

Longues durées d’utilisation

L’hydrogène est plus efficace en termes de durée d’utilisation. Une voiture intelligente avec ce carburant du futur a la même autonomie que celles qui utilisent des combustibles fossiles (environ 480km).

Il s’agit de l’autonomie la plus élevée par rapport à celle offerte par les voitures électriques, qui sont de plus en plus équipées d’unités de gaz et d’électricité comme prolongateurs d’autonomie.

De plus, l’hydrogène n’est pas affecté par la température extérieure et ne se détériore plus par temps froid, contrairement aux véhicules électriques. Cet avantage s’accélère encore lorsqu’il est associé à des temps de charge rapides.   

Polyvalence d’utilisation

carburant de demain

À mesure que la technologie progresse, l’hydrogène, le carburant du futur, pourra fournir de l’énergie à diverses applications fixes et mobiles.

Les voitures alimentées à l’hydrogène n’en sont qu’un exemple, mais elles peuvent également être utilisées dans des fonctions plus petites, comme les produits domestiques, ainsi que dans des systèmes de chauffage à plus grande échelle.

Comme pour les moteurs à combustion interne, les fonctions de capacité de stockage de la force (c’est-à-dire le réservoir d’essence) et la taille du moteur sont découplées, contrairement à la force basée sur les batteries (c’est-à-dire pour laquelle la force évolue linéairement avec la masse), ce qui offre une incroyable flexibilité dans la conception.

Démocratisation de l’alimentation électrique

L’hydrogène a la capacité de minimiser la dépendance d’une nation aux combustibles fossiles, ce qui contribuera à démocratiser l’approvisionnement en énergie et en force dans le monde entier.

Cette indépendance accrue sera un avantage pour de nombreuses nations qui dépendent actuellement de l’approvisionnement en combustibles fossiles.

Bien entendu, l’utilisation de l’hydrogène comme carburant du futur permettra également d’éviter le problème de l’augmentation des prix des gaz fossiles et des hydrocarbures à mesure que les stocks diminuent.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.