image

Une nouvelle voiture canadienne qui peut miner des cryptomonnaies

Alors que l’industrie automobile s’efforce de perfectionner les voitures à conduite autonome, une marque se lance dans la construction de voitures capables d’extraire des devises. En octobre dernier, Daymak, un constructeur automobile canadien, a annoncé la création d’une voiture à trois roues fonctionnant à l’électricité. L’entreprise affirme qu’elle peut miner des cryptomonnaies pendant ses temps morts, comme le Bitcoin, l’Ethereum ou le Dogecoin.

Spiritus, la voiture électrique capable de miner des cryptomonnaies

L’entreprise canadienne Daymak a présenté une voiture électrique qui peut miner des cryptomonnaies tout en se rechargeant. La voiture électrique Spiritus a une apparence très inhabituelle. En effet, elle a trois roues et deux places. À l’avant, elle ressemble à une voiture, et à l’arrière comme un vélo. Le nouveau véhicule électrique léger (LEV), baptisé Spiritus, sera équipé d’un matériel de minage de haute technologie et de la technologie blockchain.

Cela lui permettra de miner toutes sortes de cryptomonnaies, du bitcoin au dogecoin, pendant qu’il est en charge. Elle est, en effet, équipée de l’infrastructure de cryptomonnaie Daymak Nebula. Cette dernière comprend un GPU intégré dans le tableau de bord de Spiritus. Grâce à ce système, le propriétaire de la voiture peut miner des cryptomonnaies.

Quant aux bénéfices du minage, ils peuvent être collectés dans le portefeuille Nebula, qui est disponible via l’application. Par définition, le minage est un moyen de gagner des cryptomonnaies en résolvant des équations et des algorithmes cryptographiques par le biais d’ordinateurs. Vous pouvez miner via n’importe quel ordinateur, y compris celui qui se trouve à bord de ce véhicule pionnier.

NB : Voir notre article sur les moyens de mettre la radio de la voiture au niveau de la technologie. Cliquez sur le lien pour visiter la page.

Daymak Spiritus

Le Spiritus comprendra un GPU (processeur) qui prend en charge un système en attente de brevet appelé Daymak Nebula.  Nebula comprend un mineur qui collecte les pièces et un portefeuille numérique et les stocke pour une utilisation ultérieure. Naturellement, il existe aussi une application qui affiche toutes les informations cryptographiques sur votre smartphone.

Nebula peut aussi collecter les pièces en utilisant l’énergie solaire. Selon le constructeur automobile, ce quotidien sans émissions est également équipé de panneaux solaires. Ce qui signifie que le minage pourrait être effectué à l’aide d’énergie renouvelable plutôt que de combustibles fossiles traditionnels. Récemment, des critiques ont été formulées concernant le coût environnemental du minage de cryptomonnaies, mais l’utilisation de l’énergie solaire permet d’éviter tout cela.

Concernant la voiture elle-même, elle présente une esthétique résolument futuriste avec des lignes épurées et une partie arrière sculptée. Le modèle haut de gamme « Ultimate » est équipé d’une batterie de 80 kWh qui développe jusqu’à 150 ch. cela permet à la voiture à deux places de passer de zéro à 60 km/h en 1,8 seconde. Cela lui permet aussi d’atteindre une vitesse de pointe de plus de 130 mph.

L’entreprise affirme que la voiture peut se recharger en moins de deux heures. Vous pouvez accéder au portefeuille Nebula et aux informations sur les nouvelles crypto-monnaies via votre smartphone. Rappelons que la Spiritus est le cinquième modèle de la série Avvenire de Daymak. Son lancement est prévu pour 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.